Une comédie de Martine HUET

Mise en scène : Christophe PACAUD

Décors : Paul GOUTARD, Jacky BUFFARD et Jacky PUILLET

Costumes : La Troupe

Durée : 1h15

 

 

Afin de séduire sa future belle-mère, P.D.G des usines Bareuil, Léa organise un dîner qu’elle veut parfait. Ses parents recrutent un couple de clochards et une prostituée pour tenir les rôles de majordome, gouvernante et cuisinière.

Contrariée, Léa claque la porte. Les parents, inquiets, partent à sa recherche, laissant les trois personnages recevoir, Mme Bareuil, arrivée plus tôt que prévu.

Avec :

 

> Léa : (Natacha Lenoir) 
Léa est une vraie peste capricieuse, qui flaire le bon parti, pour s’assurer une vie dorée, dans la personne du fils Bareuil. Elle veut en mettre plein la vue à sa future belle-mère mais c’est sans compter sur les finances familiales.


> Geneviève, sa mère : (Elizabeth Déchelette)
La mère de Léa est toute dévouée à sa fille. Aussi quand elle secoure une prostituée, elle l’imagine bien comme la cuisinière de la soirée, pour faire de la grande cuisine… 


> Joseph, son père : (Serge Lenoir)
Le papounet chéri de sa fille est en difficulté financière, il veut donc être efficace et pour pas cher, aussi deux clochards trouvés à proximité devraient faire l’affaire pour la soirée…


> Gigi, la clocharde : (Hélène Buffard)
Gigi, n’a pas la lumière à tous les étages… Et la rue ne l’a pas arrangée, les bonnes manières ce n’est pas son fort… Alors plongée dans la haute société…


> Louis, le clochard : (Damien Redon)
Sous ses airs de penaud, Louis a bien compris qu’il pouvait sans doute s’incruster et profiter de la confusion de la soirée, pour manger, se laver et plus encore.


> Rosine, la prostituée : (Rose Cruz)
Rosine, notre prostituée au franc-parler et au grand cœur veut rendre la pareille à sa sauveuse. Rosine a de nombreux talents,… dont des talents culinaires. 


> Mme Bareuil : (Monique Puillet)
Mme Bareuil de l’entreprise Bareuil et Bareuil, fait partie de la haute société. Elle ne voit pas forcément le mariage de son fils avec Léa d’un très bon œil. Le fait qu’elle soit reçue par notre trio improbable ne va rien arranger !


> Clovis, le fils Bareuil : (Brice Bouchard)
Clovis est amoureux de Léa, enfin il croit… Il ne semble pas non plus transcendé par son caractère. Rosine semble beaucoup plus tactile, et plus douce, dès lors va arriver ce qui doit arriver…